October 26, 2020

L’ANCA annonce les bénéficiaires du premier cycle du Programme de préparation à l'investissement

L’Association nationale des centres d’amitié (ANCA) est heureuse d’annoncer les bénéficiaires suivants du premier cycle du Programme de préparation à l'investissement :

  • Alberta Native Friendship Centres Association, Alberta
  • Dze L K’ant Friendship Centre Society, Smithers, Colombie-Britannique
  • First Light St. John's Friendship Centre, St.  John’s, Terre-Neuve
  • Lac La Biche Canadian Native Friendship Centre Association, Lac La Biche, Alberta
  • Lillooet Friendship Centre Society, Lillooet, Colombie-Britannique
  • Ma-Mow-We-Tak Friendship Centre, Thompson, Manitoba
  • Regroupement des Centres d’amitié autochtones du Québec, Québec
  • Victoria Native Friendship Centre, Victoria, Colombie-Britannique
  • Wachiay Friendship Centre Society, Courtenay, Colombie-Britannique

 L’ANCA constitue l’un de cinq partenaires de soutien à la préparation dans le déploiement de financement pour augmenter la préparation à l’investissement auprès d’organismes à vocation sociale (OVS).

 « Le Programme de préparation à l'investissement offre à l’ANCA l’opportunité de soutenir les centres d’amitié dans le développement et la croissance de leurs entreprises sociales » affirme la directrice exécutive, Jocelyn Formsma. « Nous espérons non seulement être prêts pour l’investissement, mais aussi à aider les centres d’amitié à renforcer leurs capacités qui, en retour, leur permettent d’accroître la prospérité communautaire tout en répondant aux besoins communautaires. »

« En fournissant davantage de fonds sous la forme de subventions non-remboursables, nous nous assurons que les centres d’amitié n’aient pas à se charger du fardeau d’une dette pendant le démarrage, l’expansion ou la mise à l'échelle d’entreprises générant du revenue, » ajoute Formsma.

« Nous apprécions grandement l’opportunité offerte par l’Association nationale des centres d’amitié pour explorer et élaborer une planification durable à long terme pour notre centre, au bénéfice de tous les Autochtones et Allochtones, » déclare Donna Webster, directrice exécutive de Lac La Biche Canadian Native Friendship Centre Association.

Pour plusieurs centres d’amitié, ce financement ne pourrait arriver à un meilleur moment en raison de la pression financière ressentie par plusieurs et causée par la pandémie de la COVID-19.

« Nous sommes dans la phase exploratoire de notre vision de vouloir créer une entreprise sociale axée sur le commerce équitable et sur les arts et l’artisanat autochtones authentiques, » nous explique Stewart Anderson, conseiller stratégique pour le Victoria Native Friendship Centre. « Le financement en vertu du Programme de préparation à l'investissement nous permettra de considérer des projets potentiels pendant ces temps incertains, sans mettre à risque nos propres ressources financières que nous pouvons affecter entièrement aux besoins communautaires. » 

Pour le Dze L K’ant Friendship Centre Society, le financement sera utilisé pour créer un modèle d’affaires pour une cuisine communautaire commerciale dans leur local, et la création d’un programme d’arts culinaires autochtones associé à une entreprise de traiteur.

Le financement que nous avons reçu « assurera un accès durable aux aliments en temps de crise et nous permettra de fournir un accès aux aliments pour notre communauté, tout en générant une prospérité collective, » affirme Annette Morgan, directrice exécutive de la Dze L K’ant Friendship Centre Society.

Pour d’autres, ce financement sera utilisé au bénéfice d’artistes autochtones et pour « créer des changements positifs incroyables au sein de nos communautés, » dit Michael Colclough, directeur exécutif de la Wachiay Friendship Centre Society.

Le Wachiay Friendship Centre Society utilisera son financement pour une modernisation de l’équipement au Wachiay Studio Inc., - une entreprise faisant la promotion de l’art et de la culture autochtones en offrant un service d’impression abordable aux artistes autochtones.

« Notre nouvel équipement d’impression d’écran fera plus que tripler notre capacité quotidienne d’impression de marchandise textile et d’art à tirage limité, » a continué Colclough.

Quelques autres projets qui seront initiés avec ce financement comprennent : une Boutique Inn, des magasins en ligne pour de l’artisanat autochtone et des plans d’affaires pour divers projets d’entreprise sociale.

Les bénéficiaires du deuxième cycle du PPI seront annoncés sous peu. Pour en savoir plus sur l'IRP et pour lire un résumé de tous les projets potentiels, veuillez visiter la page du programme de préparation à l'investissement sur le site Web de l'ANCA.

RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :

Sara Kelly
Agente des communications
communications@nafc.ca

RENSEIGNEMENTS SUR LE PPI :

Shady Hafez
Conseiller en projets spéciaux
shafez@nafc.ca

L’ANCA représente plus de 100 centres d’amitié et associations provinciales/territoriales oeuvrant localement et ce, dans toutes les provinces et territoires au Canada (sauf l’Île-du-Prince-Édouard). Les centres d’amitié sont des carrefours pour les communautés autochtones en milieu urbain, offrant un large éventail de programmes et services pour les Premières Nations, les Inuits et les Métis établis dans des communautés urbaines, rurales et nordiques. Ensemble, les centres d’amitié constituent le réseau le plus important et le plus complet au Canada en matière de prestation de services aux Autochtones en milieu urbain.