Le ANCA-Voies-PEEC est l’un des trois Partenaires pour l’engagement et l’échange des connaissances (PEEC) financé dans le cadre de l’Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) Voies de léquité en santé pour les Autochtones. Par l'entremise de Voies, les IRSC et leurs partenaires contribueront à la création de meilleurs services de santé préventifs, de collectivités en meilleure santé et d'équité en matière de santé pour les Premières nations, les Métis, les Inuits et les Autochtones vivant en milieu urbain au Canada dans quatre domaines prioritaires. Ces domaines prioritaires comprennent la prévention du suicide, le diabète, la tuberculose et la santé bucco-dentaire. L'objectif principal de ANCA-Voies-PEEC est de faire en sorte que les Centres d'amitié soient engagés de manière significative et éthique tout au long de l'initiative. Pour ce faire, l’ANCA se concentrera sur les éléments suivants :

  • Renforcer les capacités des communautés à faire équipe dans des projets de recherche des Voies de l’équité.
  • Renforcer les capacités des communautés à mettre en pratique les résultats de la recherche en appuyant l’élaboration et la mise en œuvre de plans de mobilisation des connaissances propres à chaque communauté.
  • Renforcer les capacités des chercheurs à comprendre et à respecter le milieu de recherche associé aux populations autochtones en milieu urbain.
  • Négocier et soutenir les partenariats de recherche entre les centres d’amitié et les équipes de recherche sur la mise en œuvre (ERMO).
  • Promouvoir les possibilités de recherche associées aux populations autochtones en milieu urbain auprès des étudiants postsecondaires.
  • Soutenir et faciliter l’expansion des interventions.
  • Participer aux activités d’application et de dissémination des connaissances.

 

Impact

Le projet aura deux répercussions principales sur les centres d’amitié. Premièrement, grâce à leur participation aux activités en lien avec l’initiative, les centres auront une place de choix pour guider les recherches et multiplier les résultats afin de plaider pour le financement d’un plus grand nombre de programmes et de services. Deuxièmement, ils auront la chance d’améliorer leurs capacités à participer à des projets de recherche dans leur communauté, ou encore à diriger de tels projets.